Année 2012-2013 : 23 septembre 2012

La gastronomie dans les îles :
la Sicile, la Sardaigne,

par Isabelle HASSLER

 

Isabelle HasslerCette conférence d'Isabelle Hassler sur la gastronomie des régions italiennes est la cinquième qu'elle nous présente, chaque année depuis l'année 2008. Cette fois c'est le tour des grandes îles, la Sicile et la Sardaigne.

Pour chacune elle suit le plan adopté depuis le début, en premier lieu l'influence de la géographie et de l'histoire sur la gastronomie, avec rappel des particularités locales qui influencent la gastronomie, puis mise en valeur des spécialités regroupées en familles de produits.

Mais la Sicile et la Sardaigne, par rapport aux régions présentées auparavant, manifestent une forte individualité, qu'Isabelle a largement fait ressortir. La Sicile, chemin d'invasion, a reçu des influences extérieures très puissantes, qui se reflètent abondamment dans la gastronomie. Isabelle nous présente ces influences, plus ou moins fortes selon les parties de l'île qui les ont reçues; par exemple l'influence de la cuisine arabe plus sensible à l'ouest qu'à l'est. Chaque fois nous avons rendez-vous avec l'histoire, rappelant tour à tour la domination grecque ou romaine, normande ou angevine, enfin espagnole, et leur héritage. La géographie aussi intervient, par l'abondance des produits de la mer, comme on peut s'y attendre; plus étonnant le rôle du relief montagneux par l'influence des neiges de l'Etna sur les préparations à base de glace.

La Sardaigne est elle, demeurée plus fermée, ce qui se retrouve bien dans la gastronomie, par la présence plus large des viandes, de porc ou d'agneau, et l'importance moins marquée des poissons et crustacés. Heureusement, Isabelle nous rappelle combien la Sardaigne recèle de produits exceptionnels, souvent peu connus, de la bottarga aux culurgionis, du miel d'arbousier au pain carasau, et bien d'autres.

Plus appréciée encore, la découverte des vins sardes, souvent de grande qualité et d'excellent rapport qualité/prix.

Isabelle découpe le panettoneEn passant, Isabelle rappelle volontiers d'anciens usages typiquement sardes, comme la forme triangulaire du pain carasau, ou la méthode de grillade du porcelet de lait appelé porceddu.

Notons que les deux îles ont en commun certains types de fromage, par exemple la ricotta ou les pecorini.

Après de chaleureux applaudissements, eût lieu la dégustation des produits qu'Isabelle avait apportés, en parfaite illustration de ce que nous avait montré la conférence.

Le diaporama qui suit, présenté lors de la conférence, vous détaille les produits cités, avec de fréquentes illustrations. L'enregistrement restituera pour vous l'ambiance de la conférence animée par Isabelle, interrompue ou suivie par les questions et remarques des acorfiens.

Consulter le diaporama sonorisé de la conférence

Écouter la conférence

Télécharger l'enregistrement de la conférence

Voir le diaporama projeté durant la conférence

©ACORFI